Journal de grossesse : Le quatrième mois

6.9.17

J'avais envie de changer un peu la formule de ce journal de grossesse parce qu'il me semble que retranscrire trimestre par trimestre c'est bien trop conséquent d'un seul coup et je risque d'oublier des choses et je trouve également que pour vous c'est plus digeste et plus intéressant d'avoir les infos plus tôt que d'attendre 3 mois. Qui sait, si je peux aider quelqu'un avec mon expérience, autant que ça serve ! Ces moments sont si précieux qu'il serait dommage de survoler les choses...
D'ailleurs, si vous n'avez pas lu mon article sur mon premier trimestre, c'est le moment !

Quatrième mois

Depuis la deuxième semaine de mon quatrième mois, donc depuis 17 SA, je suis en vacances pour 2 mois, et ça, je dois avouer que c'est un énorme avantage. Ça m'a fait un bien fou et ça permet de vraiment organiser ses journées à son propre rythme. Si on a besoin de dormir un peu l'après-midi et bien rien ne nous en empêche et c'est franchement cool quand les nuits ne sont pas terribles.

Juste après ma première échographie j'ai donc fais le tri-test qui est la prise de sang qui va évaluer le "risque" que notre bébé soit atteint ou non de la trisomie 21. Je triche un peu parce que du coup c'était encore pendant mon premier trimestre, mais bon... Tant pis ! ^^ Et donc environ deux semaines après ce test, ma gyneco m'a téléphoné pour me dire qu'elle voulait prendre rendez-vous pour une écho de contrôle parce que mes "taux étaient bas". Alors je dois vous avouer que ça a été un peu la panique à bord parce que sur le coup je n'ai pas compris de quoi elle parlait, elle est restée très vague et ne m'a pas expliquée clairement de quoi il s'agissait. J'avais rendez-vous le 11 juillet pour cette écho, soit 3 semaines après, et je peux vous dire que c'est extrêmement long.

Mais je ne pouvais pas rester comme ça, sans rien savoir. Le soir même j'ai fais quelques recherches sur des sites médicaux et j'ai fais le rapprochement avec ce fameux tri-test et les taux dont elle me parlait. Il s'agissait en fait des taux de PAPP-A et de BHCG qui étaient bas. En cas de taux élevés, cela peut signifier un risque élevé de trisomie 21 (moi le risque était complètement écarté du coup). Dans mon cas, mes taux étaient quand même bien en dessous de la norme utilisée par les médecins et pour vous la faire court ça pouvait aussi bien être rien du tout, comme un retard de croissance (RCIU) ou alors dans le pire des cas une trisomie 18 et donc la mort de bébé.

Je tiens à préciser que selon mes recherches la grande majorité des femmes et des bébés n'ont en fait rien du tout tout, simplement parce que les hormones sont complètement différentes d'une femme à l'autre. Cette écho est donc plus une mesure de précaution pour vérifier que tout va bien (et pouvoir bénéficier d'une prise en charge rapide en cas de problème) plutôt que quelque chose de réellement alarmant (en tout cas jusqu'à ce qu'on sache que tout va bien, évidemment...).
Alors, au départ je me suis beaucoup inquiétée et ça s'est estompée grâce à mes recherches parce que finalement la gyneco ne m'en n'a pas dit plus et la sage-femme ne voulait pas se prononcer n'étant pas médecin elle-même.
Pour le coup, je n'ai pu compter que sur moi pour ce passage pas super agréable. On a vraiment eu peur du pire et même si on vous dit de vous calmer et de ne pas angoisser et bien c'est très dur, même si mes recherches m'ont quand même évité de trop m'alarmer.

Si vous êtes dans ce cas-là, vraiment, ne vous angoissez pas outre mesure. C'est NORMAL de s'inquiéter. Demandez à votre sage-femme un peu d'homéopathie ou une séance d'acupuncture pour vous aider à votre détendre en cas de besoin. Dans mon cas, il n'y avait rien d'anormal à la première échographie et la gyneco n'a pas non plus été alarmiste au téléphone, mais c'est toujours angoissant de ne pas savoir... Si vous êtes dans ce cas-là, je veux bien en discuter, même si je ne suis pas médecin ! :) Je sais à quel point ces "normes" peuvent être angoissantes et que le fait de se retrouver en dessous ou au dessus peut vraiment être à l'origine de beaucoup d'anxiété alors qu'en fait tout va bien !

Nous avons donc été à notre échographie morphologique précoce le 11 juillet, et tout allait bien, on était quand même hyper soulagés je dois avouer. Et on a pu connaître le sexe de bébé donc on était doublement contents... Et c'est donc... Une petite fille ! ^^ (C'est quand même à confirmer à l'écho du deuxième trimestre qui est le 8 août pour moi.

Nous avons également eu le rendez-vous du quatrième mois avec la sage-femme au début de ce mois et nous avons pu aborder des questions sur la parentalité, sur l'accouchement, la préparation à l'accouchement etc. Pour vous mettre en bouche, je désire allaiter mon bébé (et si possible allaiter longtemps), nous souhaitons mettre en place du cododo ainsi que du portage... Tout plein de réjouissances ! ;D Je vous en parlerais dans d'autres billets parce que ça me tiens vraiment à cœur...

Ah oui, et avec tout ça j'ai failli oublier de mentionner que je sens bébé bouger depuis ma 17ème semaine environ. C'est très très étrange comme sensation ! Une amie m'a dit qu'au départ c'était comme un nerf qui saute et c'est exactement ça ! J'ai su immédiatement... Enfin, non. Je sentais ce genre de sensation depuis peu de temps mais c'était trop faible pour que j'en sois sûre, et un soir boum ! J'ai ressenti un coup assez fort sur la droite ! C'était vraiment trop bizarre !

Au niveau des symptômes, toujours pas de vomissements, pas du tout de nausées. Je suis également moins fatiguée (mais bon, je suis en vacances donc du coup je me repose quand même pas mal !). J'ai toujours aussi mal au dos et par contre mes nuits sont moins sereines. Je dors mal parce que je me réveille plusieurs fois par nuit et ce n'est pas très agréable, mais encore une fois je peux me permettre de faire une sieste l'après-midi donc ce n'est pas bien grave, on verra quand je vais reprendre le travail ! ;D

Du coup, j'entame le cinquième mois de façon plus sereine je trouve, et ça c'est cool...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire